Registrace | Přihlášení

Košík je zatím prázdný

Měna:

czk

Dernier été a Primerol

(Produkt nebyl zatím hodnocen)

Napsat recenzi

Autor: Pierre Merle Robert Merle
Vydavatel: HACH-BEL
Publikováno: 2013
Formát: paperback 121 stran
Cena: 392 Kč ( 356 Kč bez DPH)
Ušetříte 43 Kč (10%)
Běžná cena 435 Kč
Dostupnost: Skladem u dodavatele - expedujeme do 28 pracovních dnů

Informace o dostupnosti

Toto zboží se nachází ve skladu našeho dodavatele.

  • Expedujeme do 28 pracovních dnů.

Anotace

C'est la faim qui est cause de tout. Elle me réveillait d'ordinaire vers les trois heures du matin. Mon dernier repas datait de la veille au soir, un morceau de pain et de la margarine. La margarine, «une margarine de table» disait l'enveloppe, n'était pas mauvaise. Elle possédait meme, il me semble, un gout d'huile de coco. Le pain était un pain brun, tres compact, ou le couteau coupait net et propre, comme dans du bois. Je le taillais d'abord en minces feuilles de contreplaqué ou j'étalais mon beurre parcimonieusement. Mais si peu que j'eusse de pain, il m'en restait toujours plus que de la margarine. Pour le manger sec, j'imaginais alors de le débiter en petits cubes réguliers qui se plantaient agréablement sur la pointe du couteau. Je les prenais un par un, je les mastiquais a loisir. Il me fallait presque une heure pour en finir. Dans les débuts, ça n'est pas désagréable du tout, la faim. Et meme, un peu plus tard, quand on croit en avoir épuisé la souffrance, elle vous étonne encore, en vous procurant, de temps a autre, le matin surtout, au réveil, une véritable euphorie. Bien allongé sur le dos, immobile sur ma planche, le visage et les mains poissés par la poussiere de charbon, je me sentais extremement nettoyé, allégé, lucide. Alors, la ronde des images commençait. Je découvrais le sens des choses. Je comprenais ce que je n'avais jamais compris, mystiquement. Je recevais des certitudes. J'avais la foi, tout de suite, en toutes ces choses révélées, la foi immédiate, impétueuse, sans discussion possible. Les sceptiques en somme, ce sont des gens qui mangent beaucoup trop. Ma pensée de jeuneur pouvait se dilater. Elle avait de l'espace pour s'étendre dans mon immense cage de verre; un verre d'ailleurs si charbonneux que c'est a peine s'il laissait passer la lumiere. J'étais donc la, dans une obscurité propice, gené toutefois par la veilleuse bleue au-dessus de ma tete. J'abaissais mon béret sur les yeux. Je me réveillais, je me souviens, avec un gout tout a fait net dans la bouche, un gout de premiere communion. Il y avait trois semaines que j'avais mangé ma derniere bouchée de viande, fumé ma derniere pipe. J'étais tout a fait pur, pret a recevoir, comme une pluie, les grâces ultimes. De mon jeune, de mon abstinence, et de ma chasteté, bien involontaires, cependant, je retirais une fierté stupéfiante, une bonne conscience absolue. Je me faisais, sur ma planche, l'effet d'un assez puissant fakir.

Kategorie

Knihovnické kódy

  • ISBN: 2877068277
  • EAN: 9782877068277

Publikace od stejného autora

Zákazníci si zakoupili s tímto produktem

Nová recenze

Podělte se o svůj názor na tento titul s ostatními čtenáři.

Otázka proti spamu



Přihlášení uživatele