Registrace | Přihlášení

Košík je zatím prázdný

Měna:

czk

Marrus/Paxton, Vichy et les juifs

(Produkt nebyl zatím hodnocen)

Napsat recenzi

Vydavatel:
Publikováno: 2013
Formát: hardback 512 stran
Cena: 726 Kč ( 660 Kč bez DPH)
Ušetříte 81 Kč (10%)
Běžná cena 807 Kč
Dostupnost:

Anotace

18 octobre 1940 : le "statut des Juifs" est publié. juillet 1944 : le dernier convoi de déportés quitte Drancy pour Auschwitz. Ces deux faits et ces deux dates marquent le début et le terme de la politique du régime de Vichy envers les Juifs. Mise en oeuvre des l'été 1940, la politique antisémite est due au seul gouvernement de Vichy sans pressions allemandes. En 1941, Xavier Vallat, premier Commissaire général aux questions juives, l'organise systématiquement. Exclus d'un nombre tres important d'activités, recensés, spoliés par l'"aryanisation" des entreprises, les Juifs sont internés dans les camps de concentration français tels que Drancy, Pithiviers, Beaune-la-Rolande, etc. Cette politique a des responsables. Elle a aussi des exécutants, a tous les niveaux de l'administration. 1942 : Laval revient au pouvoir. Darquier, antisémite forcené, remplace Vallat. Bousquet dirige la police.Chez les Allemands, le pouvoir des SS augmente. La "solution finale" est décidée. Désormais les nazis veulent déporter l'ensemble des Juifs de france, en procédant par étapes, ne serait-ce que pour obtenir le concours, indispensable, de la police française. Celle-ci , en juillet 1942, exécute la rafle du Vel d'Hiv, au cours de laquelle 13 000 Juifs sont arretés. Ils seront déportés -enfants compris, livrés par laval. L'occupation de toute la France accroît le danger de mort qui pese maintenant sur tous les Juifs. Vichy maintient sa politique, imposant par exemple en décembre 1942 l'apposition de la mention "Juif" sur les cartes d'identité. Le bilan : 75 000 déportés. La politique antisémite de Vichy a commencé par mettre les Juifs au ban de la société. Elle a ensuite, directement et indirectement, facilité leur arrestation et leur déportation. Etudiant les étapes de cette politique, l'attitude des principaux responsables - Pétain, laval, Vallat, Darquier, Bousquet, etc.- et les réactions de l'opinion notamment des Eglises, le livre de Michael Marrus et Robert Paxton, fondé sur des documents d'archives, analyse avec la rigueur de l'historien un des chapitres les plus tragiques de l'histoire récente de la France.

Kategorie

Knihovnické kódy

  • EAN: 9782702155257

Zákazníci si zakoupili s tímto produktem

Nová recenze

Podělte se o svůj názor na tento titul s ostatními čtenáři.

Otázka proti spamu



Přihlášení uživatele